Prolifération des chenilles processionnaires en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Attention danger

L'Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) et l'Ordre régional des vétérinaires de la région Paca-Corse informent la population de la région Paca de la prolifération saisonnière des chenilles processionnaires et des mesures de précaution à adopter pour éviter tout risque sanitaire chez l'humain et chez l'enfant en bas âge.

Les poils des chenilles processionnaires contiennent une toxine urticante et allergisante, à l'origine d'irritations cutanées et oculaires chez les personnes séjournant dans les lieux infestés.Ces chenilles, lorsqu'elles sont agressées, dispersent au gré du vent leurs poils, qui par des crochets peuvent s'accrocher aux habits ou à la peau. La démangeaison provoquée par les crochets incite à se gratter, et ainsi à faire éclater les poils, libérant la toxine.

Les chenilles processionnaires

Elles sont reconnaissables à leurs nids de soie blanche bien visibles sur les pins où elles passent l'hiver à l'issue duquel elles forment des processions avant de s'enterrer pour effectuer leur métamorphose.

Communiqué de presse ARS