Madame, Monsieur, Cher(e)s Administré(e)s,

Aujourd’hui, lundi 11 mai, le déconfinement sera effectif…

Comme chacun le sait, depuis le 17 mars à midi, chacun est resté chez soi, ne pouvant sortir que pour des achats essentiels (nourriture, médicaments…) pourvu d’une autorisation de déplacements, en respectant les gestes barrières.

A Bédoin, chacun a fait des efforts dans ce sens, respecté les consignes et je vous en remercie.

De notre côté, avec une équipe d’élus investie –les mêmes qui agissent depuis le début du mandat-, appuyés sur un personnel engagé et efficace, nous avons fait face.

Nos actions ont été nombreuses, à destination de tous, de tous âges, en toutes situations, à toute heure. Pour nous, l’essentiel fut l’action… à votre service.

Aujourd’hui, ne croyons pas pour autant que tout est fini.

Certes, nous pourrons circuler plus librement mais « la bête » reste tapie, prête à repartir de plus belle et ceci, sans remède à l’heure actuelle.

Mardi 12 mai, les classes ouvriront dans des conditions qu’avec les enseignants et le personnel municipal nous avons voulu les plus sécurisées possibles. Pris entre l’impérieux respect de la santé publique et la demande pressante de parents sommés de reprendre le travail, nous avons fait au mieux.

On nous réclame le marché du lundi, le marché des producteurs. A nous encore d’imaginer ces reprises en toute sécurité.

Les entreprises souhaitent reprendre les chantiers. C’est légitime aussi. Sachons cependant que cela génèrera des surcoûts liés à la protection humaine, notre priorité.

Alors je vous en conjure, restez prudents, restez isolés le plus possible des autres, sauf en cas de nécessité absolue. Portez dans ces cas là les masques que nous vous avons distribués au porte à porte afin d’éviter déplacement pour vous et contagion pour tous.

Demain ne sera plus jamais hier… ne nous leurrons pas.

Préservons-nous, préservons ceux que l’on aime, préservons notre territoire et ses habitants.

Je compte sur vous !

Luc Reynard